SOMMAIRE

Logiciel éducatif BRIAN éduc +

Enseignement

Enseignement à distance

L'alternance

Faut-il évaluer les profs ?

Comment améliorer les programmes et les rythmes scolaires ?

titre éducation


Evaluation des profs



Réponse
Sommaire

Si les programmes de formation des enseignants sont censés préparer aux mieux les enseignants à l'exercice de leur métier et les aider à améliorer leurs compétences, ces objectifs ne sauraient être atteints qu'à condition que l'efficacité des enseignants fasse l'objet d'évaluations appropriées et que les qualités qu'exige d'eux le bon accomplissement de leur tâche soient bien celles qu'on leur a inculquées.

Les enseignants sont soumis à des évaluations successives tout au long de leur carrière, depuis leur entrée dans la profession jusqu'à leur accès à des fonctions de direction et de supervision; […]

Cependant, dans la plupart des pays, l'évaluation des enseignants n'a pas tant pour objet de faire progresser la science pédagogique que de permettre le fonctionnement d'un système d'emploi qui exige que l'on porte un jugement sur les intéressés pour les sélectionner et les recruter, leur donner de l'avancement, les titulariser, les rétrograder ou les révoquer. Aussi la connaissance que l'on a de l'efficacité des enseignants ne progresse-t-elle que lentement. Les principaux détenteurs de cette connaissance sont les services d'inspection et de contrôle des systèmes scolaires, pour autant qu'ils aient des fonctions plus techniques qu'administratives, mais la liaison entre ces services et la recherche pédagogique est parfois floue.

Le souci d'améliorer les résultats des apprentissages et, d'une manière générale, la performance des systèmes scolaires a poussé les responsables des politiques de l'éducation à rechercher des meilleures méthodes d'évaluation de l'efficacité des enseignants. La question se pose aussi de l'imputation des responsabilités. Dans beaucoup de pays, du fait de la tendance à la décentralisation de l'administration du système scolaire, les communautés locales doivent désormais assumer directement le problème de la performance des établissements et de l'évaluation des enseignants. […]

En l'absence de système équitable et valable d'évaluation de leur travail, les enseignants se trouvent dans une position vulnérable. Le problème est abordé dans le Recommandation concernant la condition du personnel enseignant, où il est dit que "l'appréciation directe de l'activité de l'enseignant devrait être objective et être portée à la connaissance de l'intéressé, […] qui devrait avoir un droit de recours contre une appréciation qu'il juge injustifiée". La Recommandation établit une distinction entre ce genre d'évaluation et "les systèmes d'inspection ou de contrôle […] conçus de manière à encourager et à aider les enseignants dans l'accomplissement de leurs tâches professionnelles", distinction qui correspond grosso modo à celle que font les chercheurs en éducation entre l'évaluation "sommative" et l'évaluation "formative".

Comme dans le cas des méthodes d'enseignement, on a peu d'informations au niveau international sur les méthodes utilisées dans les différents pays pour juger de l'efficacité des enseignants. Lorsqu'il existe un système de notation officiel, un rôle clé y est généralement dévolu au chef d'établissement, de même qu'à l'inspecteur ou aux inspecteurs du district scolaire ou de la région. […]L'observateur (chef d'établissement ou inspecteur) chargé de l'évaluation n'en doit pas moins être capable d'exercer un jugement avisé, tant pour la notation que pour porter une appréciation d'ensemble. D'où la pertinence particulière de la recommandation de la Conférence internationale de l'éducation de 1996 où celle-ci souligne la priorité à accorder à l'éducation et à la formation en cours d'emploi des personnels "chargés d'encadrer, de superviser et d'évaluer les enseignants".

Cependant, sans une connaissance suffisante des critères permettant de dire que l'enseignement de tel maître est efficace, il n'est pas possible de mettre au point des instruments d'évaluation valables et fiables, ni de former convenablement les chefs d'établissement et les inspecteurs aux méthodes d'évaluation.

Or il s'est avéré très difficile dans la pratique d'opérationnaliser la notion "d'efficacité de l'enseignant" en l'exprimant en termes de résultats des élèves. Les recherches effectuées aux Etats-Unis depuis soixante ans ou davantage démontrent en effet de façon constante l'absence de corrélation significative entre la note attribuée par les chefs d'établissement aux enseignants et les résultats de leurs élèves, quelque effort que fassent les premiers pour que leurs notes soient "justes". Et la question de savoir comment exprimer en termes opérationnels la notion de "résultats" scolaires est elle-même très controversée. S'agit-il des résultats de la totalité des élèves - alors que certains obtiennent de meilleurs résultats que d'autres - ou de la majorité des élèves ? De l'élève "moyen" . Des élèves lents ? Des élèves doués ? Et d'ailleurs, combien de temps ces "résultats" doivent-ils se maintenir pour que l'efficacité de l'enseignement soit confirmée : jusqu'au week-end qui suit le test, ou plus longtemps ? Les propositions qui ont parfois été faites de rémunérer les enseignants d'après les résultats de leurs élèves (rémunération "au mérité") ont achoppé sur des interrogations de ce genre, parmi d'autres.

Quoi qu'il en soit, la vrai difficulté, disent parfois les enseignants chevronnés, est d'obtenir que les élèves assument eux-mêmes la responsabilité de leurs apprentissages. Cette affirmation paraît tenir pour acquise la valeur de ce que les établissements scolaires demandent à leurs élèves d'apprendre mais elle a au moins le mérite d'indiquer que la responsabilité de l'enseignement a ses limites. […]dans la plupart des pays, ce que la société attend actuellement des enseignants est disproportionné, peut-on penser, par rapport à ce qu'elle est disposée à leur accorder pour récompenser leurs efforts et aux moyens qu'elle met habituellement à leur disposition, surtout si l'on considère les conditions difficiles dans lesquelles beaucoup d'entre eux travaillent et la connaissance que nous avons des facteurs qui déterminent la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage. […]cette connaissance commence à être mise à mal par les nouvelles technologies.

Rapport mondial sur l'éducation - 1998, Le Monde de l'éducation de la culture et de la formation, H.S. mars 1998.


Liste des bons profs
Sommaire

NOM PRENOM MATIERE AGE (environ) ETABLISSEMENT NOTE SUR 20
CARLIER   Histoire / Géo 40 ans Lycée Darius Milhaud 19
Pourquoi :
Ces cours sont une mise en scène théâtrale.
J'ai une anecdote, le premier cours que j'ai eu avec lui, il nous à fait un cours de 4h au lieu de 2h. Personne dans la classe a osé l'interrompre, tellement, il était passionnant.
PELLTIER   Français 45 ans Lycée Darius Milhaud 16
Pourquoi :
Les questions fondamentales de la vie, font partie intégrante de ces cours. Moitié philosophe, moitié prof de français, il nous fait découvrir la philosophie dès la seconde.
PEREZ Gilles Action co et info 35 ans ACE 18
Pourquoi :
C'est un prof très cultivé, très intelligent et très technique. Il analyse perpétuellement sa manière d'enseigner pour transmettre un enseignement de haute qualité.
POULLARD   Com et info 35 ans Lycée Darius Milhaud 17
Pourquoi :
Il fait de très bon cours d'informatique. Il sait parfaitement gérer une classe, comme le ferai un entrepreneur avec son équipe, il réalise des actions concrètes ou chaque élève à une activité précise à réaliser. Il organise des réunions de groupe, des concertations avec les élèves, etc…
           
Pourquoi :


Liste des mauvais profs
Sommaire

NOM PRENOM MATIERE AGE (environ) ETABLISSEMENT NOTE SUR 20
FRAVAL Brian Toutes 22 ans BRIAN educ + 5
Pourquoi :
Je me considère comme un professeur, puisque je me permets de faire un site éducatif. Mais il me manque les qualifications, cela se ressent dans la réalisation de mes documents pédagogiques.
Donc, je fais partis des mauvais professeurs qui demandent à progresser.
           
Pourquoi :


Grille d'évaluation non exhaustive
Sommaire

Capacités personnelles Inssuff. Assez Bien Bien Très Bien
S'inscrit dans un processus d'auto-évaluation. . . . .
Fait attention à son apparence. . . . .
Capacités méthodologiques Inssuff. Assez Bien Bien Très Bien
Choix de méthodes appropriées (cours magistraux, démonstrations, travaux pratiques), emploi des idéogrammes standard au tableau, utilisation appropriée d'auxiliaires pédagogiques, communication multidirectionnelle en classe. . . . .
Utilise des récompenses (notes ou autre) à court terme pour faire agir. . . . .
Capacités d'adaptations Inssuff. Assez Bien Bien Très Bien
Emploi d'un vocabulaire clair et simple. . . . .
Maintien en éveil de l'attention des élèves. . . . .
Maintien de la discipline pendant la classe. . . . .
Capacités relationnelles Inssuff. Assez Bien Bien Très Bien
Création dans la classe d'une ambiance à la fois animée et ordonnée. . . . .
Applique les différentes techniques relationnelles en fonction des étudiants. . . . .
Soutien individuel des élèves en fonction des besoins de chacun. Est-il disponible ? . . . .
Contrôle ses réactions affectives. . . . .
Capacités éducatives et pédagogiques Inssuff. Assez Bien Bien Très Bien
Réalisation des plans pédagogiques fixés pour la classe. . . . .
Vous présente les objectifs à atteindre. . . . .
Expose les problèmes. . . . .
Motive la classe. . . . .
Fait une synthèse en conclusion de son cours. . . . .
Pertinence quantitative et qualitative du travail à faire à la maison. . . . .
Observations et évaluations régulières et dûment consignées de la classe. . . . .
Critères d'évaluation appropriés et objectivité des appréciations. . . . .
Capacités d'organisation Inssuff. Assez Bien Bien Très Bien
Fait preuve de rigueur dans ses horaires (du début et de la fin des cours). . . . .
Organise et planifie son travail. Gestion du temps et du programme. . . . .
Correction ponctuelle des devoirs rendus par les élèves. . . . .
S'adapte aux situations d'urgence. . . . .

Si vous voulez ajouter un élément du comportement des enseignants pour le mettre dans cette liste, ou si vous voulez donnez votre avis sur l'évaluation des profs, veuillez me les envoyer par e-mail.